27 octobre 2019

Idéologie, société, et inconscient freudien

  En ces temps de néocapitalisme triomphant, le signifiant idéologie pourrait sembler désuet, voire douteux ou suspect. A la fin des années 80, la Doxa n’avait-t-elle pas annoncé la mort des idéologies ? Annoncer le déclin des idéologies, c’est plus que jamais de l’idéologie, laquelle avance toujours masquée. Cette annonce, largement relayée par les médias, était de la poudre aux yeux ; les détenteurs apocryphes du pouvoir planétaire voulaient surtout se débarrasser (enfin !) du marxisme, cette épine dans le pied... [Lire la suite]
Posté par praxis74 à 15:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2019

Psychiatrie, santé mentale et psychothérapie institutionnelle

  Ce texte est la transcription de mon intervention à l’IREIS d’Annecy le 20 juin 2019    Bien en amont de cette intervention, j’avais prévenu l’IREIS de son erreur dans l’intitulé.[1] Bien sûr qu’il s’agissait de sourire : « Jean Oury, celui qui faisait sourire les schizophrènes », tel le titre éponyme de mon livre sur Jean Oury. Je n’ai jamais vu de schizophrène rire à gorge déployée, et dans la vie d’un schizophrène, il n’y a pas de quoi rire, il s’agit d’un effondrement existentiel parfois... [Lire la suite]
Posté par praxis74 à 12:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2019

Une conférence sur la psychothérapie institutionnelle...

  JEUDI 20 JUIN 2019 De 17h30 à 19h30    A l’IREIS de la Haute Savoie 1 bis Boulevard du Fier 74000 ANNECY    J’anime une conférence-débat avec un auditoire de travailleurs sociaux en formation : « Jean Oury, celui qui faisait sourire les schizophrènes »…    Dans le cadre des « impromptus » de l’IREIS.  
Posté par praxis74 à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2019

Retraite et retrait...

      Avec un quidam… je tiens une conversation onirique…    « -- Alors, c’est la retraite ? -- Je suis surtout en retrait. -- Tu veux dire en retraite ? -- Être en retrait, c’est un acte de sujet, celui de l’anachorète laïc, ça peut vouloir dire qu’on ne croit plus en la boutique du grand Autre, que l’on passe à autre chose. La retraite, c’est l’objectalisation instituée, assujettie et pensionnée, dédommagement dérisoire de l’esclavage sociétal. -- Avec des idées pareilles, tu devrais... [Lire la suite]
Posté par praxis74 à 10:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 décembre 2018

Un séminaire de psychothérapie institutionnelle.

L’association l’@Psychanalyse organise le samedi 25 mai 2019 : Un séminaire sur la psychothérapie institutionnelle, à Sallanches (Haute Savoie) Ce séminaire sera animé par Serge Didelet (psychanalyste, superviseur, formateur). « J’anime régulièrement un séminaire, partage dans un petit groupe actif d’une question, ou d’un sujet que j’ai mis préalablement au travail durant une année, parfois plus… En 2012, ce fut « Transfert et relation éducative », destiné à des acteurs de la protection de l’enfance. En 2015,... [Lire la suite]
Posté par praxis74 à 11:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2018

Melancholia...

  Fureur scripturaire matinale évacuant les brumes oniriques où se rejouent sans cesse les duperies spéculaires de l’homme ; pulsions sublimées même si La Femme n’ex- iste pas - il n’y a que des femmes – n’en déplaise aux innocents, also sprach der psychoanalytiker. Oui, c’est ce qui arrive, lorsque les objets perdus jouent à l’incruste dans les rêves. Alors, apparaissent des femmes, éphémères et intrusives, feux follets insaisissables, éternel retour du refoulé ; restes diurnes de l’aube sale, déchets libidinaux et... [Lire la suite]
Posté par praxis74 à 16:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2018

Réseaux et ressources

Quand les rats quittent le navire à la mort du capitaine, ceux qui sont restés doivent serrer les rangs, pouvoir compter les uns sur les autres, et coûte que coûte, ne pas céder à la normose et à la morosité, résister et sauvegarder les espaces du dire. Ainsi, suite au décès de Pierre Hattermann en août 2016, le « réseau »[1] fut traversé par un processus de déliaison quasi généralisé et le repli individuel de beaucoup de cet « entre nous » imaginaire. Il faut rappeler que Pierre, de par sa personnalité, sa... [Lire la suite]
Posté par praxis74 à 11:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 septembre 2018

Fragments d'analyse: une histoire de crème glacée, d'ordinateur portable, et d'objet @

    Le 30 octobre 2013 au matin, et pour la 249 éme fois, j’entre tout fier dans le cabinet de Pierre Hattermann[1] – psychanalyste - , avec mon « Chromebook », petit ordinateur portable que je viens d’acquérir. Selon les canons dominants de la mode - encore un coup de l’idéologie - , il est "comme il faut être", non pansu, à la ligne extra-plate, un écran de onze pouces, il démarre en trois secondes, montre en main, en phase avec cette époque non épique où la plupart des gens se vivent pressés, connectés, branchés,... [Lire la suite]
Posté par praxis74 à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2018

Premier colloque de l'@psychanalyse

  L’ASSOCIATION L’@PSYCHANALYSE   Organise un colloque Samedi 6 et dimanche 7 octobre 2018 Salle Pétrarque de Montpellier 2, Place Pétrarque   « Retrou(v)er la psychanalyse : Eloge de l’impossible »    Retrouver la psychanalyse ? On aurait donc perdu de vue son chemin, tant il s’avère habilement recouvert par les mirages du management, la marchandisation généralisée, l’addiction aux objets, les encombrements désubjectivants du système capitaliste… ? Quant à nous... [Lire la suite]
Posté par praxis74 à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2018

Aux ennemis de l'enfance...

   « [Les ennemis inconscients de l’enfance qui militent dans les établissements d’éducation] pullulent autour des enfants en danger « moral », délinquants ou inadaptés. Partisans sournois d’un ordre social pourri et qui s’écoule et qui s’écroule de partout, ils s’affairent autour des victimes les plus flagrantes des éboulements : les enfants misérables. Importuns et tenaces, ils se rassemblent comme des mouches et leur activité bourdonnante et bienfaitrice camoufle un simple besoin de pondre dans cette viande à peine... [Lire la suite]
Posté par praxis74 à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]