MES  ACTIVITES

 

Je pratique en cabinet privé et en institution, je me déplace dans toute la France.

 

Les pratiques sociales mettent souvent à mal les professionnels de la relation d’aide. Le travail avec les « publics », les collègues, la hiérarchie, les partenaires sociaux, les politiques ; lequel se fonde sur une dynamique relationnelle impliquante, induit une mise en tension permanente et une usure. Cela nécessite un travail d’entretien réparateur de l’outil de travail, à savoir le sujet humain au travail, et sa capacité d’enthousiasme.

 

A minima, avoir la possibilité de parler en son nom propre, et plus seulement au nom de l’Autre institué, sans encourir le risque du jugement, cela participera déjà d’une fonction cathartique et libératrice. Ce qui est interrogé dans ces groupes de travail, c’est la demande du sujet et le transfert dans lequel est pris le professionnel. Dans ma fonction tierce, je suis le garant d’un cadre qui facilite la circulation de la parole dans l’institution. Quelles qu’en soient les modalités choisies après entretiens préliminaires avec les demandeurs, il s’agit d’un travail analytique sur ses propres pratiques professionnelles, récentes ou en cours ; autorisant de ce fait la distanciation nécessaire, afin d’élucider des situations au travail parfois douloureuses et problématiques, pouvant avoir un impact sur la vie personnelle et professionnelle.

 

Le travail social nécessite du tiers !

 

La représentation-but, s’il y en a une, serait à minima une amélioration du « mieux-être » au travail.

 

Références :

Hôpitaux du pays du Mont blanc, Centre Hospitalier Alpes Léman, EHPAD de Marnaz, Bonneville, Ambilly, Service petite enfance Passy, MDEF Cluses, ESAT du Mt Joly, LVA « La bergeronnette », ADMR 74, SIVOM  HVA, CEMEA Paris…

CABINET DE PSYCHANALYSE

23 rue de Savoie  74700 SALLANCHES

06.16.13.26.48.

 

Je réponds aux demandes qui me sont adressées, qu’il s’agisse d’enfants, d’adolescents, ou d’adultes. Je reçois des sujets qui souffrent, souvent en difficultés relationnelles, dans leur vie, dans leur être, cherchant par la parole, à se dégager des aliénations dans lesquelles ils sont pris. Les thérapies que je pratique se réfèrent à la praxis psychanalytique, dans sa théorie et sa clinique. Si elles n’ont pas de visées réadaptatives ou normalisatrices, elles participent généralement à un « mieux-être » et de la facilitation dans le « vivre avec », il y aura dès lors un allègement du symptôme, voire sa disparition, mais surtout une plus grande aptitude à se déterminer selon son propre désir et pas seulement selon la demande de l’Autre. Ce qui compte est le sujet singulier, et tel qu’il est dans son étrangeté légitime. Il s’agit de thérapies par la parole, structurées par l’écoute, la relance, l’interprétation :

  • Thérapies d’inspiration analytique (en face à face).

  • Psychanalyse (cure-type).

 

Le choix thérapeutique se fera au cours d’entretiens préliminaires.

 

La psychanalyse n’est pas une promesse de bonheur, c’est même-là une des grandes différences entre elle et nombre de psychothérapies. Le travail analytique est une association volontaire entre deux protagonistes, l’analysant et l’analyste. Après ce travail, le sujet se connaitra mieux lui-même, et il pourra de surcroit se réconcilier avec deux modalités de l’existence : « Aimer et travailler » (Freud). Je vous reçois six jours sur sept, de 8h à 19h. Contactez-moi au 06.16.13.26.48. et laissez-moi un message, si je ne réponds pas, je vous rappellerai au plus vite.  S’il s’agit d’une urgence, veuillez le spécifier. Je peux aussi me déplacer à domicile. En outre, je reçois des enfants placés dans les foyers de l’ASE avec – ou sans – leurs éducateurs. La clinique de l’enfant abandonnique est un de mes domaines de prédilection. Ce travail analytique s’effectuera selon des modalités techniques différentes, selon qu’il s’agisse d’adultes, d’adolescents, ou d’enfants.

INTERVENTIONS  SUR SITE

Maisons de retraite et EHPAD

A leur demande, je me déplace auprès des personnes âgées pour un suivi thérapeutique et un soutien relationnel.

Supervision / Analyse des pratiques

Ces deux concepts « fourre-tout » recouvrent une même praxis : il s’agit du traitement institutionnel du transfert. Nous travaillons sur le réel de la rencontre clinique, sur le désir du professionnel, par le regroupement mensuel d’un petit groupe volontaire et actif. Ce travail d’élaboration s’inscrit dans la durée.

Groupes de parole

Il s’agit d’un espace d’échanges sur les difficultés professionnelles, c’est un lieu de partage, d’écoute et de confiance. L’effet de groupe réduit l’isolement psychosocial et la souffrance au travail. Sa durée est variable. Il peut être mis en place suite à un évènement grave.

Analyse institutionnelle

Il s’agit d’une technique d’intervention participative : la socioanalyse. C’est une extension de la supervision / analyse des pratiques à l’ensemble du personnel d’une institution. C’est un processus d’une durée importante (plusieurs sessions durant une année).

Accompagnement méthodologique des équipes

Aide à l’évaluation interne. Elaboration méthodologique du projet d’établissement. Ecriture professionnelle.

Formations sur sites

J’étudie toute demande de formation si elle correspond à mon champ de compétences, et je vous rencontrerai sans engagement, j’élaborerai ensuite un projet de formation et un devis.

FORMATION ET RECHERCHE

Au sein de GREFO PSY, j’anime chaque année un séminaire, partage en petit groupe d’une question ou d’un sujet que j’ai mis au travail durant toute une année, parfois plus.

En 2015 : « Louis Althusser, entre génie et déraison » ; 2016 : « Jean Oury, celui qui faisait sourire les schizophrènes ».

GREFO PSY propose aussi chaque année :

Un séminaire de lecture de textes psychanalytiques (séminaire de Lacan par exemple).

  • Un séminaire sur la clinique des groupes (Anzieu, Bion, Kaes… et la praxis de chaque participant).

  • Une formation en psychopathologie.

Je vous propose également des interventions sur les thématiques suivantes :

  • Le travail en équipe en institution.

  • Initiation à la psychanalyse.

  • Le transfert et la relation éducative.

  • Idéologie et inconscient.

  • Qu’est- ce que le social ?

  • L’amour et la haine.

  • Le développement du petit d’homme (formation petite enfance).

  • L’éducation populaire en question.

  • Besoin, désir, demande.

  • De la prise en charge à la prise en compte.

  • Psychiatrie et psychothérapie institutionnelle.

  • Usager ou sujet ? Une question éthique.

 

     CONTACT: 06.16.13.26.48 / serge.didelet@wanadoo.fr