Le 1er août 2015

 

A partir de début septembre, j’élargis mon champ d’activités : outre mon travail de superviseur au sein d’institutions du social, du médical, du médico-social, je vais partager avec un collègue (Jean Pierre Renaud) un cabinet de psychanalyse sur la ville de Sallanches (74700), au 23 rue de Savoie, au deuxième étage.

Je répondrai aux demandes qui me seront adressées, qu’il s’agisse d’enfants, d’adolescents, ou d’adultes. Cette demande est demande d’aide, elle s’origine toujours à une souffrance, une difficulté à être, à vivre en société, ou en couple, des symptômes qui peuvent être invalidants et/ou aliénants. Les thérapies que je pratique se réfèrent à la praxis psychanalytique, dans une approche clinique. Si elles n’ont pas de visées réadaptatives ou normalisatrices, elles participent généralement à un « mieux-être » et à un allègement du « vivre avec ».

Ce qui compte est le sujet singulier pris dans ses symptômes, et tel qu’il est dans sa vérité singulière, son étrangeté légitime. Il s’agit de thérapies par la parole :

  • Thérapies d’inspiration analytiques.

  • Psychanalyse.

La psychanalyse n’est pas une promesse de bonheur, c’est même-là une des grandes différences entre elle et nombre de psychothérapies. Le travail analytique est une association volontaire entre deux protagonistes, l’analysant et l’analyste. Le sujet peut alors et dans certaines conditions, se dégager des déterminismes qui le conditionnent et qui entravent sa vie. Après ce travail, le sujet se connaitra mieux lui-même, et il pourra de surcroit se réconcilier avec deux modalités de l’existence : « Aimer et travailler » (Freud).

Ce travail analytique s’effectuera selon des modalités techniques différentes, selon qu’il s’agisse d’adultes, d’adolescents, ou d’enfants.

ACTIVITES

  • Thérapies d’inspiration analytiques pour enfants, adolescents et adultes.

  • Psychanalyse et « cures-types », généralement pour adultes.

  • Analyse des pratiques et supervision d’équipe (social, médical, médico-social)

  • Interventions sur site (analyse institutionnelle, accompagnement à l’évaluation interne, à l’élaboration du projet d’établissement…).

  • Formation et recherche au sein de GREFO PSY (Groupe de recherche, d’enseignement, et de formation à la clinique psychanalytique).

  • Conférences et séminaire annuel.

 

DOMAINE DE PREDILECTION

La clinique de l’enfant abandonnique (enfants placés par l’ASE, par exemple).

CONTACT

Serge DIDELET,  Analyste-superviseur

121, rue de l’Essert    74310 Les Houches

Cabinet de psychanalyse: 23 rue de Savoie  74700  Sallanches

Tel : 06.16.13.26.48.

SIRET : 423 739 515 00025

Organisme de formation  GREFO PSY N° 82740175474

www.praxis74.com / serge.didelet@wanadoo.fr